Bien vendre un bateau d'occasion au Mille Sabords

NE SUREVALUEZ PAS 
Inutile de surcoter votre bateau par rapport à son prix de marché : "cote d'amour" n'est pas cote de l'occasion. Assurez vous d'être vraiment résolu à la séparation. Mettre son bateau d'occasion en vente au prix fort "pour voir" est l'assurance de ne pas le vendre, prenez en compte le nombre croissant du marché de l'occasion et la baisse des prix du neuf. Si vous êtes vraiment vendeur, n'hésitez pas à baisser les prix.

SEDUISEZ 
Soignez votre présentation. Bateau sale, moteur crasseux, voiles ferlées à la diable sont à proscrire. Rédigez une pancarte claire, succincte et lisible. 

INFORMEZ 
Rédigez un inventaire clair et complet de votre bateau. Affichez-le ou remettez-en un aux personnes vraiment intéressées. Préparez les rapports d'expertise, s'ils sont récents. Un classeur bien rangé avec les factures du bateau et un album photos témoignant des navigations effectuées sont du meilleur effet. Présentez spontanément les papiers du bateau portant paiement des droits de francisation. Proposez un rendez-vous pour un essai en mer, ou pour un examen des voiles et de tous les détails du bateau qu'on ne peut voir dans la bousculade.

SOYEZ PRESENTS 

Ne vendez pas le vaisseau fantôme! Les gens cherchent un interlocuteur avec qui échanger des points de vue et intérêts communs. Si plusieurs visiteurs se présentent en même temps, consacrez tout votre temps au premier d'entre eux et faites gentiment patienter les autres plutôt que d'organiser la cacophonie et la rivalité d'intérêts.

ANTICIPEZ 
Examinez, avant même que l'on ne vous pose la question, les moyens ou les informations dont vous disposez pour aider votre acheteur à résoudre les problèmes qui vont se poser à lui : place de port, hivernage, assurance (ports voisins moins encombrés, associations, corps-morts, hivernage sur terre-plein ou dans un chantier, tarifs de groupe.)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lorsque l'on vend un bateau d'occasion, il y a plusieurs démarches administratives à effectuer. Voici quelques conseils pour "bien" vendre votre bateau d'occasion :

REDACTION DE L'ACTE DE VENTE 

En général, c'est le vendeur qui rédige l'acte de vente. Il doit être rédigé en plusieurs exemplaires et signé par toutes les parties. Il doit mentionner les états civils de chacune des parties et toutes les informations du bateau : Type, Marque, Année de construction, Modèle, Numéro CIN, Longueur, Moteur (marque, type, type de carburant, puissance...), Dates et N° d'immatriculation et francisation. Le document devra faire figurer aussi les équipements vendus avec le bateau, le prix de vente et le moyen de paiement.

LE MOYEN DE PAIEMENT 

Cela dépendra du montant de la transaction. Si certains privilégient les chèques de banque, il existe aujourd'hui beaucoup de suspicion sur leur authenticité. Procédez donc avec beaucoup de précautions, appelez la banque pour vérifier le numéro de chèque. Pour plus de simplicité, optez pour un virement bancaire. C'est rapide et crédité sous 48 heures sur votre compte. Vous pourrez également vous rapprocher de votre banque qui vous aidera à sécuriser l'opération. NOUVEAU : Grâce à notre partenaire, Le Crédit Agricole et sa nouvelle filière mer, financez l'achat de votre bateau et naviguez l'esprit tranquille ! En direct sur le salon, le Crédit Agricole sécurise le paiement des acomptes des particuliers grâce à un concept innovant.

LA DECLARATION DOUANIERE 

Lorsque l'acte de vente est signé, le vendeur doit remettre un original à l'acheteur. Ce dernier effectuera les démarches nécessaires pour immatriculer le bateau à son nom, auprès de la Délégation à la mer et au littoral. Le vendeur doit pour sa part déclarer la vente du bateau à la délégation à la Mer et au Littoral* de son département (pour un bateau < 7 m et d'une puissance < 22 CV) ou au bureau de douane du port d'attache (pour les bateaux ≥ 7 m et d'une puissance ≥ à 22 CV) dans un délai d'un mois.

Découvrez également comment bien acheter un bateau d'occasion

Télécharger un acte de vente
Télécharger le mode d'emploi pour changer un bateau de propriétaire
Télécharger une fiche plaisance

 

Sur le WEB, attention aux arnaques, restez vigilants !

Interrogez-vous sur l’empressement d’un contact qui vous propose d’acheter votre bateau sans l’avoir vu.
Ne communiquez jamais vos coordonnées bancaires à la légère.
Méfiez-vous des demandes de virement par mandat cash ou Western Union (mode de paiement non sécurisés et souvent factices).
Méfiez-vous des contacts d’origine d’Afrique, et y compris ceux avec copies de pièces d’identités.

Ce site utilise des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience en ligne possible. En cliquant sur Accepter, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences.

J'accepte